Révision linguistique

Une révision linguistique, pourquoi?

Cohérence, précision, concision, lisibilité: communiquez efficacement

La révision linguistique par une langagière professionnelle commence par la correction orthographique. La finalité de ce travail est toutefois de vous assurer d’optimiser l’impact de vos communications écrites. Rappelez-vous qu'on peut rédiger sans fautes un texte insipide ou incohérent! La langue prend vie dans le discours. Elle doit être travaillée en fonction du message ou de l'information à transmettre, des caractéristiques du public ciblé, des intentions qui motivent la publication et de tout autre aspect concernant le contexte de transmission de l’information.

La révision linguistique est un processus ayant pour finalité d’adapter un texte à une situation de communication donnée.

La révision linguistique, étape par étape

Le processus de révision linguistique de documents longs vise à améliorer l’efficacité du discours écrit. Réviser un document long signifie en corriger la langue. C’est aussi en ajuster le ton ou en harmoniser le style et le niveau de difficulté lorsqu'il a été rédigé en équipe, et ce, pour plus de lisibilité. Ce peut aussi être de proposer des modifications à la structure du texte et à la disposition de l’information pour simplifier la consultation du contenu et faciliter la communication avec le public ciblé. La révision linguistique peut comporter jusqu’à 4 étapes, tout dépendant de vos besoins.

La révision de forme

La révision de forme comprend d’une part la correction des coquilles et des fautes de langue. Elle vise à :

  • corriger la langue (orthographe grammaticale, orthographe lexicale, ponctuation, impropriétés, anglicismes, pléonasmes);
  • appliquer les règles typographiques (majuscule, italique, symboles, écriture des nombres, etc.);
  • rendre cohérentes les données présentées et l’ensemble des éléments du texte (légendes, mentions, niveaux de titres, etc.);
  • vérifier les composantes graphiques (tableaux, figures et listes) et le paratexte (préface, avant-propos, table des matières, index, bibliographie, texte de couverture, etc.).

La révision de forme touche d’autre part la présentation de l’information, pour transmettre un message clair, cohérent et concis. Elle a pour objectif de :

  • clarifier le sens des phrases;
  • simplifier le texte ou l’adapter au Web, s’il y a lieu;
  • revoir les procédés stylistiques et la syntaxe pour atteindre l’effet recherché ou enrichir le texte;
  • harmoniser le style et le ton du texte pour garantir sa cohérence;
  • travailler le niveau de difficulté du texte en fonction du lectorat visé;
  • éliminer le jargon pour améliorer la lisibilité;
  • appliquer les règles de la nouvelle orthographe ou adapter le vocabulaire (selon les besoins);
  • remanier au besoin les tableaux et figures. 

La révision de fond

La révision de fond touche le contenu du texte. Quels sont les arguments à mettre en valeur pour atteindre les objectifs visés? Quelle conclusion ajouter? Les faits mentionnés sont-ils exacts? 

La révision de fond, ou structurale, vise à : 

  • refondre la structure du texte (paragraphes, sections);
  • améliorer l’argumentation en vue d’une plus grande efficacité du discours (éliminer les répétitions ou les contradictions, revoir l’ordre des arguments, etc.);
  • effectuer certaines recherches pour compléter le texte si nécessaire;
  • rédiger ou récrire une partie du texte au besoin;
  • valider la conformité des données et citations, de même que des références ou sources fournies par l’auteur.

La correction d’épreuves 

La correction d’épreuves est la dernière lecture avant l’impression d’un document. Avant de mettre votre document sous presse, lors de la correction des épreuves, il s’agit de :

  • vérifier les épreuves du manuscrit révisé et mis en page pour éviter les fautes de frappe;
  • s’assurer de l’exactitude des titres et sous-titres;
  • revoir les coupures de pages pour éviter les veuves et orphelines;
  • vérifier l’exactitude des numéros de pages, de la table des matières et de la numérotation des renvois en bas de page ou en fin de document.